LA FABRICATION

L’artisan confiseur fabrique devant vous d’un tour de main des berlingots et des sucettes de toutes les couleurs et de toutes les saveurs.
Voyagez dans le temps, revenez à la fin du XlXème siècle pour retrouver les délices de nos grands-mères.

La coulée de sucre


Après avoir fait fondre le sucre dans une casserole, l’artisan confiseur coule le caramel sur une plaque de marbre huilée. De lourdes règles en fer délimitent la surface.
Le sucre est coulé à 150°C.

Les parfums


Pendant que le caramel est encore chaud, l’artisan confiseur ajoute le ou les parfums puis les mélange à l’aide d’une spatule.

La transparence du sucre


Le sucre est transparent comme le verre.

Le sucre au crochet


Le filage est sans doute, l’opération la plus spectaculaire.
Le bloc de sucre épaissit est suspendu à un crochet et se laisse filer.
La masse de sucre perd sa transparence et devient opaque.

Découpe et confection des bonbons.


Le sucre est rassemblé en boule et tiré en bande régulière afin d’être taillé en petits berlingots. Les sucettes sont taillées en forme de petits piments piquées d’un petit bâton de bois.